COMING SOON…

Mon site web se refait une beauté.

Pendant cette courte phase de travaux, j’en profite pour répondre à quelques questions qui reviennent souvent pendant mes conférences. À bientôt !

...

...

...

L’Europe peut-elle encore rivaliser dans le secteur de l’Intelligence Artificielle comparée à la Chine ou les Etats-Unis ?

...

...

...

Soyons clair, il n’y a aucune possibilité pour que l’Europe rivalise avec ces pays-là . La Chine a déjà réussi à dépasser les Etats-Unis en quelques années et ils sont déjà les premiers dans le domaine, tandis que nous, en Europe, nous ne sommes pas capables de parler d’une seule et même voix sur ces technologies, ni de créer une politique commune.

...

...

...

Et comment la France se situe-t-elle dans ce secteur ?

...

...

...

La France n’a pas à rougir, loin de là, nous sommes à la pointe de l’IA, nous avons d’excellents chercheurs et un grand vivier de start-up gravitant autour de l’Intelligence Artificielle ! Mais l’Europe ne favorise pas assez cet écosystème, nous prenons donc du retard qu’il sera quasiment impossible à rattraper.
Il faut donc se concentrer sur les utilisations de l’IA, pour la rendre éthique, utile et citoyenne, et ainsi nous démarquer vis-à-vis du reste du monde et tirer notre épingle du jeu.

...

...

...

L’IA peut-elle nous sauver du changement climatique ?

...

...

...

Il existe de vraies avancées dans le domaine de la chimie et des nanotechnologies en vue de transformer et résorber les pollutions actuelles. L’IA pourrait traiter ces problématiques en terme de calculs et de méthodologies, et ainsi résoudre des problèmes majeurs pour la société.

...

...

...

Par quel biais ?

...

...

...

En rationalisant la gestion des ressources par exemple ou la gestion des populations qui est aujourd'hui totalement démente dans la méthode (ne serait-ce que dans les transports par exemple) et permettrait réellement de franchir un énorme gap afin de contribuer à améliorer l’approche des problèmes environnementaux.

...

...

...

Le concept de vie privée va t-il disparaître finalement ?

...

...

...

Mais au final est-ce que le concept de vie privée a déjà existé ? C'est ça la vraie question ! Aujourd'hui niveau vie privée, on sait tout sur tout, les banques, les Gafa, l'Etat ... Un des enjeux, c’est de savoir quel est le niveau de conscience qu’ont les gens en général en terme de Data.
Il y a quelques années, un sondage a été mis en place pour demander à un échantillon représentatif de la population française la question suivante : “Combien seriez-vous prêt à vendre vos données privées ?
Réponse : en moyenne 180 euros ! Vous vous rendez compte ? 180 euros pour la totalité de leurs données privées ! En vérité les gens n'ont pas conscience de la valeur de leurs informations.

...

...

...

...

...

Mais à qui profitent ces données ?

...

...

...

À des groupes privés, administratifs, politiques ou autres qui prennent possession de ces données et qui les utilisent à des fins commerciales, électorales ou dans un but évident de manipulation de masses.
L’enjeu est d’expliquer et de mettre des freins à certaines pratiques et d’utiliser ces technologies au service de tous dans l’esprit du #techforgood et non pas à mauvais escient.

...

...

...

Le transhumanisme est-il un risque pour l’avenir de nos sociétés ?

...

...

...

En ce qui concerne l’augmentation de l’être humain par des ajouts technologiques, je ne pense pas que ce soit un danger mais plutôt une opportunité de gommer les divers handicaps, après tout, les gens qui portent des lunettes ne sont-ils pas des “augmentés” avant l’heure ? Cela n’a pas pour autant créé un schisme sociétal !

...

...

...

Et en ce qui concerne l’augmentation par modification génétique

...

...

...

...

...

L’amélioration de l’être humain par modification génétique et notamment l’énorme avancée due au CRISPR, ce ciseau génétique permettant de couper, remplacer, inactiver, modifier le gène que l’on cherche à atteindre, est quant à elle beaucoup plus inquiétante ! Une fois que des humains génétiquement améliorés seront présents dans nos sociétés, il y a un risque d’aggravation des inégalités au sein de la société, mais voyons plus loin : les enfants de ces derniers hériteront de ce patrimoine génétique amélioré ! Ces néo-sapiens pourraient donc à terme éradiquer les homo sapiens que nous sommes, soit par conflit soit par une sorte de sélection naturelle ou sociétale.
C’est d’ailleurs le but de la frange dure du courant transhumaniste qui espère un “remplacement” total de notre espèce par une nouvelle plus forte, plus résistante, plus intelligente.

...

...

...

Se dirige-t-on à marche forcée vers un monde entièrement robotisé ?

...

...

...

Si on prend l’industrie, on voit bien que la robotisation systématique ne fonctionne pas ; un exemple frappant est celui d’Elon Musk, dont l’usine Tesla tend vers cet idéal. Ce dernier a été obligé d’ajouter une ligne de construction entièrement manuelle afin d’augmenter la production des véhicules !
Donc, non, on n’aura pas du 100% robotisé, non, nous ne serons pas remplacés par des robots, cela relève à mon humble avis du fantasme populaire !

...

...

...

Alors comment la robotique va-t-elle s’intégrer dans nos sociétés ?

...

...

...

...

...

Sans aucun doute par une meilleure synergie entre l’automatisation et la capacité humaine, car sur certaines tâches répétitives nous n’avons aucune valeur ajoutée alors que la machine elle, peut le faire plus rapidement, efficacement et sans discontinuer. On pourra donc consacrer plus de temps à ce qui compte vraiment : des choses plus complexes et des décisions qui nécessitent un savoir-faire que la machine ne pourra apporter !
Nous sommes quand même la plus belle machine au monde et donc il faut nous utiliser comme tel !

...

...

Ton film préféré ?

...

...

...

Ah question difficile ! J'adore Matrix en fait j'adore l'idée de ce monde virtuel, ce mix entre la machine et l'homme. Tout cet univers en toile de fond m’a beaucoup inspiré donc oui la trilogie Matrix.

COMING SOON…

Mon site web se refait une beauté.

Pendant cette courte phase de travaux, j’en profite pour répondre à quelques questions qui reviennent souvent pendant mes conférences. À bientôt !

...

...

...

L’Europe peut-elle encore rivaliser dans le secteur de l’Intelligence Artificielle comparée à la Chine ou les Etats-Unis ?

...

...

...

Soyons clair, il n’y a aucune possibilité pour que l’Europe rivalise avec ces pays-là . La Chine a déjà réussi à dépasser les Etats-Unis en quelques années et ils sont déjà les premiers dans le domaine, tandis que nous, en Europe, nous ne sommes pas capables de parler d’une seule et même voix sur ces technologies, ni de créer une politique commune.

...

...

...

Et comment la France se situe-t-elle dans ce secteur ?

...

...

...

La France n’a pas à rougir, loin de là, nous sommes à la pointe de l’IA, nous avons d’excellents chercheurs et un grand vivier de start-up gravitant autour de l’Intelligence Artificielle ! Mais l’Europe ne favorise pas assez cet écosystème, nous prenons donc du retard qu’il sera quasiment impossible à rattraper.
Il faut donc se concentrer sur les utilisations de l’IA, pour la rendre éthique, utile et citoyenne, et ainsi nous démarquer vis-à-vis du reste du monde et tirer notre épingle du jeu.

...

...

...

L’IA peut-elle nous sauver du changement climatique ?

...

...

...

Il existe de vraies avancées dans le domaine de la chimie et des nanotechnologies en vue de transformer et résorber les pollutions actuelles. L’IA pourrait traiter ces problématiques en terme de calculs et de méthodologies, et ainsi résoudre des problèmes majeurs pour la société.

...

...

...

Par quel biais ?

...

...

...

En rationalisant la gestion des ressources par exemple ou la gestion des populations qui est aujourd'hui totalement démente dans la méthode (ne serait-ce que dans les transports par exemple) et permettrait réellement de franchir un énorme gap afin de contribuer à améliorer l’approche des problèmes environnementaux.

...

...

...

Le concept de vie privée va t-il disparaître finalement ?

...

...

...

Mais au final est-ce que le concept de vie privée a déjà existé ? C'est ça la vraie question ! Aujourd'hui niveau vie privée, on sait tout sur tout, les banques, les Gafa, l'Etat ... Un des enjeux, c’est de savoir quel est le niveau de conscience qu’ont les gens en général en terme de Data.
Il y a quelques années, un sondage a été mis en place pour demander à un échantillon représentatif de la population française la question suivante : “Combien seriez-vous prêt à vendre vos données privées ?
Réponse : en moyenne 180 euros ! Vous vous rendez compte ? 180 euros pour la totalité de leurs données privées ! En vérité les gens n'ont pas conscience de la valeur de leurs informations.

...

...

...

...

...

Mais à qui profitent ces données ?

...

...

...

À des groupes privés, administratifs, politiques ou autres qui prennent possession de ces données et qui les utilisent à des fins commerciales, électorales ou dans un but évident de manipulation de masses.
L’enjeu est d’expliquer et de mettre des freins à certaines pratiques et d’utiliser ces technologies au service de tous dans l’esprit du #techforgood et non pas à mauvais escient.

...

...

...

Le transhumanisme est-il un risque pour l’avenir de nos sociétés ?

...

...

...

En ce qui concerne l’augmentation de l’être humain par des ajouts technologiques, je ne pense pas que ce soit un danger mais plutôt une opportunité de gommer les divers handicaps, après tout, les gens qui portent des lunettes ne sont-ils pas des “augmentés” avant l’heure ? Cela n’a pas pour autant créé un schisme sociétal !

...

...

...

Et en ce qui concerne l’augmentation par modification génétique

...

...

...

...

...

L’amélioration de l’être humain par modification génétique et notamment l’énorme avancée due au CRISPR, ce ciseau génétique permettant de couper, remplacer, inactiver, modifier le gène que l’on cherche à atteindre, est quant à elle beaucoup plus inquiétante ! Une fois que des humains génétiquement améliorés seront présents dans nos sociétés, il y a un risque d’aggravation des inégalités au sein de la société, mais voyons plus loin : les enfants de ces derniers hériteront de ce patrimoine génétique amélioré ! Ces néo-sapiens pourraient donc à terme éradiquer les homo sapiens que nous sommes, soit par conflit soit par une sorte de sélection naturelle ou sociétale.
C’est d’ailleurs le but de la frange dure du courant transhumaniste qui espère un “remplacement” total de notre espèce par une nouvelle plus forte, plus résistante, plus intelligente.

...

...

...

Se dirige-t-on à marche forcée vers un monde entièrement robotisé ?

...

...

...

Si on prend l’industrie, on voit bien que la robotisation systématique ne fonctionne pas ; un exemple frappant est celui d’Elon Musk, dont l’usine Tesla tend vers cet idéal. Ce dernier a été obligé d’ajouter une ligne de construction entièrement manuelle afin d’augmenter la production des véhicules !
Donc, non, on n’aura pas du 100% robotisé, non, nous ne serons pas remplacés par des robots, cela relève à mon humble avis du fantasme populaire !

...

...

...

Alors comment la robotique va-t-elle s’intégrer dans nos sociétés ?

...

...

...

...

...

Sans aucun doute par une meilleure synergie entre l’automatisation et la capacité humaine, car sur certaines tâches répétitives nous n’avons aucune valeur ajoutée alors que la machine elle, peut le faire plus rapidement, efficacement et sans discontinuer. On pourra donc consacrer plus de temps à ce qui compte vraiment : des choses plus complexes et des décisions qui nécessitent un savoir-faire que la machine ne pourra apporter !
Nous sommes quand même la plus belle machine au monde et donc il faut nous utiliser comme tel !

...

...

Ton film préféré ?

...

...

...

Ah question difficile ! J'adore Matrix en fait j'adore l'idée de ce monde virtuel, ce mix entre la machine et l'homme. Tout cet univers en toile de fond m’a beaucoup inspiré donc oui la trilogie Matrix.

COMING SOON…

Mon site web se refait une beauté.

Pendant cette courte phase de travaux, j’en profite
pour répondre à quelques questions qui reviennent souvent pendant mes conférences. À bientôt !

...

...

...

L’Europe peut-elle encore rivaliser dans le secteur de l’Intelligence Artificielle comparée à la Chine ou les Etats-Unis ?

...

...

...

Soyons clair, il n’y a aucune possibilité pour que l’Europe rivalise avec ces pays-là . La Chine a déjà réussi à dépasser les Etats-Unis en quelques années et ils sont déjà les premiers dans le domaine, tandis que nous, en Europe, nous ne sommes pas capables de parler d’une seule et même voix sur ces technologies, ni de créer une politique commune.

...

...

...

Et comment la France se situe-t-elle dans ce secteur ?

...

...

...

La France n’a pas à rougir, loin de là, nous sommes à la pointe de l’IA, nous avons d’excellents chercheurs et un grand vivier de start-up gravitant autour de l’Intelligence Artificielle ! Mais l’Europe ne favorise pas assez cet écosystème, nous prenons donc du retard qu’il sera quasiment impossible à rattraper.
Il faut donc se concentrer sur les utilisations de l’IA, pour la rendre éthique, utile et citoyenne, et ainsi nous démarquer vis-à-vis du reste du monde et tirer notre épingle du jeu.

...

...

...

L’IA peut-elle nous sauver du changement climatique ?

...

...

...

Il existe de vraies avancées dans le domaine de la chimie et des nanotechnologies en vue de transformer et résorber les pollutions actuelles. L’IA pourrait traiter ces problématiques en terme de calculs et de méthodologies, et ainsi résoudre des problèmes majeurs pour la société.

...

...

...

Par quel biais ?

...

...

...

En rationalisant la gestion des ressources par exemple ou la gestion des populations qui est aujourd'hui totalement démente dans la méthode (ne serait-ce que dans les transports par exemple) et permettrait réellement de franchir un énorme gap afin de contribuer à améliorer l’approche des problèmes environnementaux.

...

...

...

Le concept de vie privée va t-il disparaître finalement ?

...

...

...

Mais au final est-ce que le concept de vie privée a déjà existé ? C'est ça la vraie question ! Aujourd'hui niveau vie privée, on sait tout sur tout, les banques, les Gafa, l'Etat ... Un des enjeux, c’est de savoir quel est le niveau de conscience qu’ont les gens en général en terme de Data.
Il y a quelques années, un sondage a été mis en place pour demander à un échantillon représentatif de la population française la question suivante : “Combien seriez-vous prêt à vendre vos données privées ?
Réponse : en moyenne 180 euros ! Vous vous rendez compte ? 180 euros pour la totalité de leurs données privées ! En vérité les gens n'ont pas conscience de la valeur de leurs informations.

...

...

...

...

...

Mais à qui profitent ces données ?

...

...

...

À des groupes privés, administratifs, politiques ou autres qui prennent possession de ces données et qui les utilisent à des fins commerciales, électorales ou dans un but évident de manipulation de masses.
L’enjeu est d’expliquer et de mettre des freins à certaines pratiques et d’utiliser ces technologies au service de tous dans l’esprit du #techforgood et non pas à mauvais escient.

...

...

...

Le transhumanisme est-il un risque pour l’avenir de nos sociétés ?

...

...

...

En ce qui concerne l’augmentation de l’être humain par des ajouts technologiques, je ne pense pas que ce soit un danger mais plutôt une opportunité de gommer les divers handicaps, après tout, les gens qui portent des lunettes ne sont-ils pas des “augmentés” avant l’heure ? Cela n’a pas pour autant créé un schisme sociétal !

...

...

...

Et en ce qui concerne l’augmentation par modification génétique

...

...

...

...

...

L’amélioration de l’être humain par modification génétique et notamment l’énorme avancée due au CRISPR, ce ciseau génétique permettant de couper, remplacer, inactiver, modifier le gène que l’on cherche à atteindre, est quant à elle beaucoup plus inquiétante ! Une fois que des humains génétiquement améliorés seront présents dans nos sociétés, il y a un risque d’aggravation des inégalités au sein de la société, mais voyons plus loin : les enfants de ces derniers hériteront de ce patrimoine génétique amélioré ! Ces néo-sapiens pourraient donc à terme éradiquer les homo sapiens que nous sommes, soit par conflit soit par une sorte de sélection naturelle ou sociétale.
C’est d’ailleurs le but de la frange dure du courant transhumaniste qui espère un “remplacement” total de notre espèce par une nouvelle plus forte, plus résistante, plus intelligente.

...

...

...

Se dirige-t-on à marche forcée vers un monde entièrement robotisé ?

...

...

...

Si on prend l’industrie, on voit bien que la robotisation systématique ne fonctionne pas ; un exemple frappant est celui d’Elon Musk, dont l’usine Tesla tend vers cet idéal. Ce dernier a été obligé d’ajouter une ligne de construction entièrement manuelle afin d’augmenter la production des véhicules !
Donc, non, on n’aura pas du 100% robotisé, non, nous ne serons pas remplacés par des robots, cela relève à mon humble avis du fantasme populaire !

...

...

...

Alors comment la robotique va-t-elle s’intégrer dans nos sociétés ?

...

...

...

...

...

Sans aucun doute par une meilleure synergie entre l’automatisation et la capacité humaine, car sur certaines tâches répétitives nous n’avons aucune valeur ajoutée alors que la machine elle, peut le faire plus rapidement, efficacement et sans discontinuer. On pourra donc consacrer plus de temps à ce qui compte vraiment : des choses plus complexes et des décisions qui nécessitent un savoir-faire que la machine ne pourra apporter !
Nous sommes quand même la plus belle machine au monde et donc il faut nous utiliser comme tel !

...

...

Ton film préféré ?

...

...

...

Ah question difficile ! J'adore Matrix en fait j'adore l'idée de ce monde virtuel, ce mix entre la machine et l'homme. Tout cet univers en toile de fond m’a beaucoup inspiré donc oui la trilogie Matrix.